Comment entretenir sa pelouse

Le gazon, appelé plus couramment pelouse, est une surface semée densément d’herbes fines sélectionnées, essentiellement des graminées. Elle est généralement entretenue et tondue régulièrement pour la rendre plus dense. La pelouse est naturelle et peut être clairsemée de fleurs et d’arbustes. Le tout dans un but esthétique.

À quelle période entretenir sa pelouse

Nous connaissons tous l’importance d’une belle pelouse, n’est-ce pas ? Le secret consiste à en prendre soin à des moments précis. Pour atteindre cet objectif, vous avez besoin d’un entretien régulier et approfondi au printemps, en été et à l’automne qui permettra à votre gazon de rester vert toute l’année ! Weyland ParcS et JardinS vous donne quelques conseils.

Au début du printemps

La tonte reprendra dans quelques semaines. C’est le moment de régler les problèmes de votre pelouse avant qu’il ne soit trop tard ! 

1- La première tonte :

Pratiquez la première tonte sur une herbe parfaitement sèche en réglant sur une hauteur de coupe moyenne. Attendez qu’elle fasse 7 à 8 cm de hauteur

 

2- La pelouse :

Semez une nouvelle pelouse ou posez un gazon en rouleau

3- Scarifier la pelouse :

La scarification du gazon consiste à pratiquer des incisions dans le sol, afin de sectionner et de désagréger le feutre et les mousses de la pelouse. Elle va favoriser la densification du gazon

 

4- Niveler le gazon :

Le nivellement de la pelouse est une première étape importante de la préparation du gazon. Assurez-vous de niveler les bosses ou les trous à l’aide d’une bêche avant de les remplir afin d’obtenir un sol lisse sur le dessus.

 

5- Reverdir la pelouse :

Donnez-lui un coup de pouce en étalant une fine couche de terreau sur la pelouse à faire pénétrer avec un râteau spécial gazon aux dents longues. L’utilisation d’un engrais vert, souvent aussi anti-mousse, donne un coup de pouce à l’herbe qui s’épaissit.

6- Tonte et rouleau :

Tondez et passez le rouleau au moins une fois par semaine pour favoriser la croissance de l’herbe. À partir du mois de mai, les tontes doivent être plus espacées que d’habitude afin que la pelouse ait le temps de récupérer des conditions hivernales.

7- Tonte en position haute :

Attendez que l’herbe d’une nouvelle pelouse se forme pour passer la tondeuse en position haute et ne fertilisez pas une nouvelle pelouse la 1ère année.

À la fin du printemps

La pelouse continue de pousser et même, très souvent, reprend vie, notamment après un été chaud et sec.

Pelouse verdoyante sous un ciel bleu

1 – Les semis :

Arrêtez les sauf en climat froid.

2- La tonte :

Tondez régulièrement, au moins une fois par semaine.

3- Les adventices :

Désherbez avant qu’elles ne grainent ou s’étendent

 

4- Préparez des allées :

Avec un coupe-fil ou une débroussailleuse, cela facilitera le passage pour l’entretien d’été.

5- L’engrais :

Continuez à apporter de l’engrais à votre pelouse.

 

6- L’arrosage :

Si vous voulez une pelouse verte et en bonne santé, il est important d’arroser régulièrement vos zones nouvelles ou réensemencées. Pour de meilleurs résultats, arrosez abondamment une fois par semaine.

En été

Ciel bleu et soleil

L’entretien devra être régulier et adapté au climat. 

Pelouse verdoyante sous un ciel bleu

1- La tonte :

Tondez à une hauteur de coupe plus élevée pour éviter que le sol ne se dessèche trop rapidement et espacez vos tontes lorsque la chaleur ou la sécheresse s’intensifient. Arrêtez d’utiliser le rouleau.

 

2- La tondeuse : 

Il est important d’affûter et d’équilibrer régulièrement la lame de la tondeuse.

 

3- Rectifier les bordures :

La pelouse est une graminée comme les autres et ses racines tracent inlassablement dans le sol. Pour éviter que vos bordures de massifs ne ressemblent à rien à cause des touffes d’herbe rectifiez vos bordures avec un dresse-bordures.

4- L’arrosage : 

Vous devez continuer à arroser une ou deux fois par semaine pour que l’herbe reste verte et saine.

5- L’apport d’engrais : 

Modérez voire cessez les apports d’engrais. Réservez leur emploi aux périodes pluvieuses pour éviter les brûlures des brins d’herbe.

6- Semis automnal : 

Commencez à préparer votre sol pour l’ensemencement automnal d’une nouvelle pelouse (septembre/octobre).

En automne

Entretenir sa pelouse en automne empêche le développement de moisissures et de champignons par temps humide. Si le gazon est couvert en automne, l’oxygène ne peut pas circuler, ce qui le rend vulnérable. 

Tas de feuilles mortes à ramasser

Votre pelouse est naturellement parée à passer la saison du froid. Cependant, avec un bon entretien du gazon en automne, vous pouvez éviter d’éventuels problèmes à l’arrivée du printemps. Le plus important est de bien dégager votre gazon avant l’arrivée de l’hiver.

1- Boostez la pelouse :

Si elle a souffert d’un été sec ne lésinez pas sur des arrosages copieux, réguliers et à passer le rouleau.

2- La tonte :

Espacez les tontes dont la fréquence s’était intensifiée après les fortes chaleurs estivales. Relevez peu à peu la hauteur de coupe.

3- Scarifiez la pelouse : 

Aérez le gazon comme au début du printemps en passant le scarificateur.

4- L’engrais :

Apportez à votre pelouse un engrais pauvre en azote pour renforcer les racines de la pelouse avant le froid.

5- Les bordures :

Rectifiez les une dernière fois.

 

Taille bordure filaire en action le long d'une allée bétonnée

Faites les dernières tontes de l’année à la mi-novembre avec une hauteur de coupe haute. Cela empêchera la formation de mousse. Veillez à stopper les apports en engrais : ceux-ci sensibilisent la pelouse au froid. Vous pouvez aussi ratisser les feuilles mortes et autres déchets végétaux. 

Pour avoir une belle pelouse toute l’année, il n’y a pas de recette magique : il faut régulièrement l’entretenir. Vous manquez de temps pour un entretien régulier de votre pelouse, avez besoin d’aide ou de plus de conseils, la société WeylandS ParcS et JardinS se tient à votre disposition. N’hésitez pas à nous contacter !

Facebook
Twitter
LinkedIn